• Accueil
  • > Archives pour novembre 2012

Archive mensuelle de novembre 2012

Lancement de l’UDI dans l’Indre

Lancement de l'UDI dans l'Indre 184871_432302646833211_49847916_n-270x300

Je suis vraiment très heureux aujourd’hui que nos deux fédérations, Parti Radical et Nouveau Centre, nous concrétisions l’Union des Démocrates Indépendants dans le département de l’Indre.

Cet évènement nous l’attendions avec impatience, l’ayant anticipé, comme vous le savez, bien avant les élections présidentielles et législatives.

Le paysage politique de notre pays, historiquement, à toujours connu l’existence d’un parti centriste avec lequel il fallait compter ; un parti centriste qui s’est toujours distingué en portant des valeurs spécifiques sources de modération et de réalisme dans le débat politique et dont le message essentiel inspirant l’ensemble de sa politique a été, est et restera l’humanisme. L’homme quelque soit sa position dans sa société est placé au centre de nos préoccupations.

L’UDF a été, ne l’oublions pas la première force politique au début des années 90 et nous avons tous mal vécu sa descente aux enfers. Lorsque j’ai été élu député, je siégeais au sein d’un groupe UDF de 215 députés, j’ai connu son unité, certes aussi fragile que fertile, heureux temps ou le RPR ne pouvait rien sans nous, ce qui permettait de nous faire entendre écouter au sein de la majorité, heureux temps où François Bayrou était un ministre influent de l’éducation nationale, heureux temps où dans le département de l’Indre nous avions une force centriste bien organisée autour en particulier de Daniel Bernardet et de moi, et forte d’un militantisme fervent et actif, à qui, entre autre, nous devons beaucoup et je ne rendrais jamais assez hommage à ces femmes et ces hommes qui malheureusement sont aujourd’hui désorientés, divisés. Ils attendent un mouvement qui les rassemble. Pour ma part, les connaissant bien, je mettrais toute ma bonne volonté pour répondre à leur attente. C’est avec force avec cette force, cette unité que le département de l’Indre a pu être représenté à l’assemblée nationale par votre serviteur… un centriste au grand dam d’ailleurs des représentant locaux du RPR de l’époque.

L’UDF a été souvent critiquée, dénigrée et je dirais même moquée, si bien que des stratèges bien intentionnés ou mal inspirés ont cru qu’en créant l’UMP nous aurions là une droite renforcée au sein de laquelle tous les courants seraient respectés, écoutés à l’assemblée nationale, ce qui ne fut pas le cas si j’entends certaines voix autorisées.

C’est alors que l’UDF a éclaté et je le pense s’est suicidée. Les uns intégrant l’UMP comme Pierre Mehaignerie, Daniel Bernadet et d’autres, ce que pour ma part j’ai toujours refusé de faire malgré les incitations, les autres prenant le chemin de l’indépendance politique autour de François Bayrou et le troisième mouvement créant le Nouveau Centre, parti indépendant de l’UMP, mais affichant sa volonté de s’inscrire dans une démarche d’alliance pour soutenir un gouvernement de droite. Un des résultats évident est que les électeurs modérés, libéraux, humanistes ont été tout simplement découragés par ce spectacle de divisions et on peut-être eu comme moi le sentiment d’être orphelin de ce centre uni qui m’avait porté.

On voit aujourd’hui le résultat, on voit l’échec cuisant de ceux qui souhaitent que la 5ème république pousse obligatoirement vers le bipartisme ou la bipolarisation. On voit aujourd’hui alors que le pays traverse des difficultés historiquement dangereuses, que ce duel gauche droite qui s’installe dans la suffisance des grands partis comme un duel d’ennemis irréductibles qui n’aspirent qu’à être au pouvoir nous mènera à la catastrophe. Oui, aujourd’hui plus qu’hier il faut à notre pays, un centre fort, un centre qui se fait entendre par la crédibilité de ses acteurs et qui soit capable par sa lucidité et sa modération que l’enjeu n’est pas d’être au pouvoir à tout prix, l’enjeu est de sortir la France du marasme où elle se trouve. Et cela passe par des stratégies qui rassemblent les français et où l’intérêt de la nation passe avant les stratégies politiciennes et l’ambition de certains hommes.

Alors oui dans ce contexte, le rassemblement des centres est une impérieuse nécessité et, les passions des élections législatives passées et devant les résultats qui ont porté le parti socialiste au pouvoir et devant les dangers des dérives extrémistes qui animent certains, nos partis respectifs sous la houlette de Jean-Louis Borloo ont bien fait de trouver un terrain d’entente pour créer un groupe indépendant à l’assemblée nationale et pour être au plus près du terrain un grand parti politique : L’Union des Démocrates Indépendants. Ce parti représente sans doute un nouvel espoir pour nombre de français. Un sondage récent laisse penser que sa création est bien perçue. Bon départ au moment où l’UDI lance sa campagne d’adhésion.

L’UDI doit démontrer qu’il peut être demain un parti de gouvernement et je dirai même un parti majoritaire de gouvernement, un parti d’équilibre, un parti de raison entre une UMP tirée sur la droite et un PS victime de sa gauche. Il lui faudra pour cela afficher clairement ses priorités, tendre vers une Europe fédérale, réconcilier l’entreprise et le travailleur, protéger l’environnement et faire du mérite et du respect les deux piliers de la République. Ce parti doit affirmer ses différences et son indépendance de l’UMP tout en cultivant ses valeurs d’ouverture de dialogue et de modération.

Je suis en charge avec Jean-Jacques Etienne de préparer pour le mois de février la mise en place de l’UDI de l’Indre dans le cadre des statuts qui nous seront adressés avec l’élection d’un bureau, d’un président et nous aurons pour cet évènement la possibilité de la venue d’un leader national.

Oui aujourd’hui nous créons la fédération de l’Indre de l’UDI, oui nous avons l’ambition de reconstruire ce rassemblement centriste qui comptait autrefois dans l’Indre, oui nous avons l’intention de travailler pour ce département, pour nos villes et leurs habitants et pour cela nous travaillons à être présents dans les futures échéances électorales partout où cela est possible. Nous avons avec nous des femmes et des hommes représentatifs de conviction, des femmes et des hommes de valeur prêts à se lancer dans les combats électoraux pour non seulement faire entendre la voix des centristes, mais aussi, pour se mettre à la disposition de nos concitoyens.  Oui je le dis partout où cela sera possible et en particulier au service des castelroussins. Nous avons dans nos rangs des amis qui commencent à travailler et je porte les plus grands espoirs dans leur capacité à représenter nos concitoyens.

Pour que le centre rassemble et assez fort pour emporter des élections, il faut que nous soyons prêts à la plus grande ouverture. Pour cela, soyons très clairs l’UDI c’est une chose mais notre désir de collaborer avec nos amis du MODEM tel que nous l’avons décidé par notre accord tripartite du 21 mars reste pour nous valable. Ce n’est en rien comme certains ont pu le craindre du racolage, du débauchage pour renforcer l’UDI. Non, c’est simplement le désir d’associer nos amis du MODEM, s’ils continuent à le souhaiter à nos combats et à nos réflexions locales en respectant sans état d’âmes leurs prises de position en conformité avec les décisions politiques et stratégiques de leurs instances nationales. Certes, certaines déclarations les interpellent, plaçant l’UDI comme un parti de centre droit, dans la logique d’ailleurs de ce qu’était l’UDF et les différents partis centristes et radicaux au fil de l’histoire.Mais, ces positions nationales doivent-elles pour autant nous interdire de travailler ensemble simplement pour exister localement grâce à notre rassemblement. Que représentons nous en restant chacun isolé avec un nombre de militants hélas insuffisant?De nombreux exemple nous montrent que sur le terrain quand les convictions et la bonne entente sont présentes les alliances à géométrie variable existent et fonctionnent au sein de nombreuses collectivités. Alors chers amis du MODEM continuons ce que nous avons installé au début d’année. Alors, travaillons ensemble, un travail si vous le souhaitez à la carte, vous laissant toutes libertés dans votre implication. J’ai entendu lundi matin chez Bourdin à BFM TV, François Bayrou répondre à cette question : »quelle sera votre position vis à vis de l’UDI » ; »entrer à l’UDI non, Travailler avec l’UDI oui » Eh bien chers amis nous avons simplement anticipé cette position le 21 mars.

Fort de cette alliance, fort de ces femmes et ces hommes de valeurs et aux responsabilités diverses qui nous ont rejoints ou qui sont prêts à nous rejoindre, fort du rajeunissement des militants que nous constatons, forts enfin de ce rassemblement des centristes de ce département bien décidés à exister dans le paysage local, nous entrons à nouveau dans l’histoire politique de l’Indre. Donnons nous une feuille de route dans deux grandes directions :

Réfléchir sur les grand thèmes de société et les problèmes que connaît notre pays et apporter ainsi notre contribution à nos instances nationales.

Nous saisir des propositions sur la situation et l’avenir de nos territoires ruraux et urbains, sur la situation de notre département et les attentes de notre population sur la position de notre département au sein de la région défendant notre place face hégémonie de l’axe ligérien. Le conseil général n’assurant pas suffisamment l’indispensable solidarité due aux départements du Berry.

Soyons attentifs aux besoins de nos concitoyens, soyons une force de propositions pour contribuer à la prospérité d’un département où il fait bon vivre. Montrons notre crédibilité et notre disponibilité afin que les indriens nous accordent leur confiance. Montrons nos valeurs dans des compétitions politiques qui doivent se dérouler dans le respect des hommes et dans la dignité, privilégiant la crédibilité des idées et des propositions. Je ne soutiendrais pas pour ma part, toute personne qui ne respecterait cette conduite. Nous avons des challenges à relever et à gagner ensemble. Pour a part je mettrais toutes mes forces, mes convictions et mon expérience à votre disposition pour que les cicatrices cicatrisent pour que le rassemblement soit le plus large et populaire possible pour que le blason centriste retrouve toute la place que de nombreux indriens espèrent.

Michel Blondeau




Des idées et des rêves 06 |
Actualité politique et spor... |
La Voie des Peuples |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Afrika Mission Indigo
| VILISTIA RUSSIE GEOPOLITIQU...
| afriqueecologielesverts